Les Célestins, Théâtre de Lyon

Tatiana Frolova / KnAM Théâtre

nous_ne_sommes_plus_c_julie_cherki.jpgTatiana Frolova

En mars 2022, après l’invasion de l’Ukraine, Tatiana Frolova et le théâtre KnAM ont fui la Russie, quittant le petit théâtre dans lequel ils travaillaient depuis 37 ans à Komsomolsk-sur-l’Amour. La troupe en exil se réfugie à Lyon où elle se remet au travail. Interrogeant les notions de mémoire et de trace, le KnAM créé en octobre 2023 leur premier spectacle en exil Nous ne sommes plus…

Une personne sans arme a peu d’outils pour résister à la guerre. Seulement le cœur et l’énergie. Alors, c’est avec ces outils que nous résistons.

Tatiana Frolova est née à Komsomolsk-sur-Amour, une petite ville isolée de l'Extrême-Orient russe. Formée à l’Institut de la Culture de Khabarovsk, elle s’oriente rapidement vers la mise en scène. Elle n’a que 25 ans en 1985 lorsqu’elle créé, le KnAM, premier théâtre indépendant de l’Union soviétique dans sa ville natale. C’est ici, pendant plus de 35 ans, qu’elle a fabriqué, avec très peu de moyens, ses spectacles politiques. Depuis une quinzaine d’années, son théâtre documentaire prend le pouls de la Russie contemporaine. Il mêle les itinérances personnelles à la grande Histoire et dénonce les crimes : Une guerre personnelle ; Je suis ; Le songe de Sonia ; Je n’ai pas encore commencé à vivre ; Ma petite Antarctique ; Le Bonheur. Le KnAM Théâtre parcourt le monde et revient chaque année depuis 2011 au Théâtre des Célestins, pour le Festival Sens Interdits. Lorsque Tatiana Frolova quitte la Russie avec sa troupe début 2022, elle se réfugie à Lyon. D’ici, le KnAM poursuit inlassablement son travail et interroge avec passion ce que signifie créer en exil.

événements