institutophelie051_jeanlouisfernandez_web.jpg
Les Célestins, Théâtre de Lyon
Saison 24/25

Institut Ophélie

Olivier Saccomano, Nathalie Garraud
institutophelie051_jeanlouisfernandez_web.jpg
  • LieuGrande salle
  • Durée1h35
  • Tarifsde 5 à 40€
  • bord de scènejeu. 3 oct.
Est-elle folle ? Désespérée ? En colère ? L’Ophélie de Shakespeare est tout ça à la fois. Et pour cause : elle revient d’entre les mortes dénoncer les oppressions subies par toutes les femmes. Ardent, jubilatoire, désespérément intemporel.

Présentation

Elle marche à toute allure, râle un peu. Qui est-elle ? Pas Ophélie mais une émanation de la figure shakespearienne dont Hamlet est amoureux. Elle n’est pas ici réduite à sa supposée folie et sa noyade. Au contraire. Elle va traverser les rôles d’opprimées assignées à leur genre avec la détermination de les renverser. Elle scrute les guerres, se cogne aux diktats et aux représentations misogynes de la femme dans l’art.

Cernée par un décor composé de portes, elle va autant être enfermée que prendre la tangente dans ce qui est tour à tour une maison, un couvent, un hôpital psychiatrique, un musée. Entourée de huit acolytes, elle croise les figures de Simone de Beauvoir, Angela Davis ou Andy Warhol. Mais jamais la richesse intellectuelle du spectacle n’écrase son propos vivifiant, drôle et souvent dansé : celui d’une émancipation.

Les deux artistes qui dirigent le Théâtre des 13 vents mènent un travail remarquable au plus près des convulsions du monde que ce soit dernièrement sur la police et la justice (La Beauté du geste) ou l’obscénité du pouvoir (Un Hamlet de moins). Avec une écriture aussi limpide que précise.

Distribution

avec Valentine Carette, Karim Daher, Mitsou Doudeau, Mathis Masurier, Cédric Michel, Florian Onnéin*, Conchita Paz*, Lorie-Joy Ramanaidou*, Charly Totterwitz* (*troupe associée au Théâtre des 13 vents – CDN de Montpellier)

En images

La presse en parle

"Contre l’image muséale et contre l’époque, Nathalie Garraud et Olivier Saccomano préfèrent renouer avec le personnage shakespearien, sincère perturbatrice, à l'origine du mythe."

"Imaginer la fiancée d’Hamlet en témoin des combats féministes est la belle idée d’une pièce mêlant avec grâce théâtre et chorégraphie."

"Porté par la langue aussi simple que poétique d’Olivier Saccomano, qui parvient à conserver le caractère halluciné de celle d’Ophélie, il réussit à engendrer un bouillonnement savamment hypnotique."

Aller plus loin

Institut Ophélie ITW
Institut Ophélie ITW
youtube

Mentions de production

Production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier
Coproduction : Les Quinconces – L’Espal – Scène nationale Le Mans, L’Empreinte – Scène nationale Brive-Tulle, Théâtre de L’Archipel – Scène nationale de Perpignan, Centre dramatique national de lʼOcéan Indien, Comédie de Reims – CDN, Les Halles de Schaerbeek – Bruxelles, Châteauvallon-Liberté – Scène nationale, Le Parvis – Scène nationale Tarbes-Pyrénées, Théâtre du Bois de l’Aune – Aix-en-Provence

Un Hamlet de moins / Institut Ophélie de Nathalie Garraud et Olivier Saccomano est publié aux éditions Théâtrales, collection Méthodes.

Vous pourriez aimer...

Préparer votre venue