ombres_portees_elise_toide.jpg
Les Célestins, Théâtre de Lyon
Saison 24/25

Ombres portées

Raphaëlle Boitel
ombres_portees_elise_toide.jpg
  • LieuGrande salle
  • Âgedès 10 ans — en famille
  • Durée1h10
  • Tarifsde 5 à 40 €
Avec la technicité du cirque et la grâce qu’elle avait déjà déployées dans La Chute des anges, Raphaëlle Boitel fouille les secrets de famille et libère la parole. Une plongée dans l’indicible qui façonne notre rapport aux autres. Notre rapport à soi.

Présentation

Au commencement, K fait un rêve obsédant qui va déchirer sa famille. La circassienne Raphaëlle Boitel, inspirée par l’univers du cinéma de David Lynch, Alfred Hitchcock, Fritz Lang ou Thomas Vinterberg, ne convoque pas tout le monde à table comme dans Festen. Ce sont les corps qui parlent.

Projetés dans les airs, ils se contorsionnent et cherchent l’équilibre avec les acrobaties. Les mots aussi soutiennent l’expression de ces non-dits portés par six interprètes. Arthur Bison signe la composition musicale et Tristan Baudoin la lumière de ce spectacle magnifiquement dessiné par les clairs-obscurs.

Avec cette équipe, Raphaëlle Boitel crée un travail visuel à couper le souffle. Dans cet écrin, elle fait apparaitre des spectres, réfléchit à la construction de l’identité, à la fragilité, à la culpabilité et au courage. Avec une dramaturgie limpide, elle plonge le public dans une poésie kafkaïenne.

Cesser de se voiler la face, explorer les ombres permet de retrouver la lumière dans ce spectacle qui dit aussi la drôlerie de la nature humaine. Théâtre, danse et cirque se mêlent pour mieux révéler la beauté de celles et ceux qui luttent pour exister.

Distribution

avec Alain Anglaret, Tia Balacey, Alba Faivre, Nicolas Lourdelle, Mohamed Rarhib, Vassiliki Rossillio

En images

La presse en parle

"Dans l’espace sculpté par la lumière, les interprètes, murés dans le silence, expriment par leur corps le secret familial qui les ronge. Une vision cinématographique, des mouvements millimétrés, une histoire vénéneuse : Ombres portées est un spectacle maîtrisé, à la croisée des disciplines."

"Que projette notre ombre ? Rythmée par des performances d’acrobates, habillée de rock, la quête des personnages d’Ombres portées nous immerge dans les mystères de la psyché humaine. Et c’est éclairant."

"Avec sa dernière pièce, la chorégraphe et metteure en scène emmène son univers d’ombres et de lumières, à la croisée des disciplines, à la rencontre d’un type de récit dont théâtre et cinéma sont familiers : le drame familial. Les non-dits y prennent des formes superbes, hypnotiques."

Aller plus loin

Ombres portées ITW
Ombres portées ITW
youtube

Mentions de production

Production : Compagnie L’Oublié(e) – Raphaëlle Boitel
Coproduction : Agora – Pôle national cirque Boulazac Aquitaine, Tandem – Scène nationale de Douai-Arras, Scène nationale de Bourg-en-Bresse, Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, Scène nationale Carré-Colonnes, la Plateforme – 2 Pôles cirque en Normandie / La Brèche – Cherbourg-en-Cotentin et Cirque-Théâtre – Elbeuf, Château Rouge – Scène conventionnée Annemasse, Le Carré Magique – Pôle national cirque en Bretagne

Avec le soutien de l’Opéra National de Bordeaux pour la construction des décors, le Centre national des arts du cirque – aide à l’insertion professionnelle et de la SPEDIDAM.
La Compagnie L’Oublié(e) - Raphaëlle Boitel est en compagnonnage à Agora – Pôle national cirque Boulazac Aquitaine
Elle est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine et soutenue par la Ville de Boulazac Isle Manoire, le Conseil départemental de la Dordogne et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Vous pourriez aimer...

Préparer votre venue