edelweiss_elise_toide.jpg
Les Célestins, Théâtre de Lyon
Saison 24/25

Edelweiss [France Fascisme]

Sylvain Creuzevault
edelweiss_elise_toide.jpg
  • LieuGrande salle
  • Durée2h10
  • Tarifsde 5 à 40 €
  • audiodescriptiondim. 24 nov.
  • bord de scènejeu. 28 nov.
Depuis plus de quinze ans et Notre terreur, Sylvain Creuzevault décortique l’Histoire sur les planches. Après Les Frères Karamazov, il plante son décor dans la France des années 40 et regarde en face la collaboration avec l’idéologie fasciste. Entre bouffonnerie et effroi.

Présentation

Attention, personnalités peu fréquentables en vue… Les mots de Jacques Doriot, Marcel Déat, Lucien Rebatet, Pierre Laval, Robert Brasillach, Louis-Ferdinand Céline sont la matière de cet Edelweiss, du nom d’une marche militaire écrite en 1938 par un compositeur allemand.

Dans des séquences mi-historiques, mi-imaginaires, parfois grotesques, intellectuels et hommes politiques d’extrême droite (mais pas uniquement) fomentent le fascisme et le portent au plus haut jusqu’à sa faillite en 1945.

Avec son talent à manier les monstres, Sylvain Creuzevault cherche à comprendre sur quoi se fonde ce fascisme à la française, et comment certains y ont adhéré. La question est d’autant plus urgente que des pays européens voisins du nôtre basculent et que la France n’est pas à l’abri. En scrutant le fascisme, c’est aussi l’antifascisme qu’on sonde – ce qu’il est, ce qu’il peut et fait, ou pas. Il ne s’agit pas d’une reconstitution historique, mais d’une comédie écrite au moment du danger. Maintenant.

Distribution

avec Juliette Bialek, Valérie Dréville, Vladisla Galard, Pierre-Félix Gravière, Arthur Igual, Charlotte Issaly, Frédéric Noaille, Lucie Rouxel et Antonin Rayon (musicien)

En images

La presse en parle

"Un spectacle qui invite le spectateur à interroger son rapport au fascisme. Éclairant et glaçant !"

"Sylvain Creuzevault ne se contente pas de sonner les cloches de la panique bon ton, il réfléchit au fascisme comme matière littéraire et politique, et c’est bien plus efficace."

Aller plus loin

Edelweiss [France Fascisme] ITW
Edelweiss [France Fascisme] ITW
youtube

Mentions de production

Production : Le Singe
Coproduction : Odéon – Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne à Paris, La Comédie de Saint-Étienne – CDN, Théâtre Garonne – Scène européenne Toulouse, L’Empreinte – Scène nationale Brive-Tulle, Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France, Points communs – Scène nationale de Cergy-Pontoise/Val d’Oise

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national La compagnie est soutenue par la DRAC Île-de-France.

Vous pourriez aimer...

Préparer votre venue