art_joie_repet.jpg
Les Célestins, Théâtre de Lyon
Saison 23/24

L’Art de la joie

Ambre Kahan, Goliarda Sapienza
artistes associé·es
(actes 1 et 2)
création
art_joie_repet.jpg
  • LieuGrande salle
  • Âgedès 15 ans
  • Durée5h30
  • Tarifsde 5 à 40 €
  • avertissementCertaines scènes peuvent heurter la sensibilité du public.
Attention chef-d’œuvre : ce roman-fleuve, sorti discrètement en 1998, est devenu dix ans plus tard un phénomène d'édition mondial. C’est à présent au théâtre, dans une mise en scène d’Ambre Kahan, que L’Art de la joie nous guide à travers le XXe siècle.

Présentation

De 1967 à 1976, Goliarda Sapienza (1924-1996) se retira du monde pour sculpter de sa plume charnelle et corrosive les pages de L’Art de la joie. Ce n’est pourtant qu’après la mort de l’écrivaine sicilienne, ancienne comédienne au parcours anticonformiste, que cette épopée monumentale fut éditée et connut le succès international que l’on sait.
Un succès qui doit beaucoup au charisme solaire de Modesta, personnage dont l’existence tumultueuse anime l’ensemble du roman et se mêle à l’histoire italienne du XXe siècle. Dans le grand spectacle de troupe mis en scène par Ambre Kahan, cette héroïne hors du commun nous plonge dans la folie joyeuse de multiples transformations.

Années au couvent, engagement politique, amours bisexuels, maternités… Modesta nous désarme parce qu’elle est imprévisible. De son enfance pauvre à sa vie dans la haute société, L’Art de la joie exprime une vision crue et flamboyante de notre humanité.

Distribution

avec Aymeline Alix, Jean  Aloïs Belbachir, Florent Favier, Noémie Gantier, Amélie Gratias en alternance avec Karine Guibert, Vanessa Koutseff, Élise Martin, Serge Nicolaï, Léonard Prego, Louise Rieger, Richard Sammut, Romain Tamisier, Sélim Zahrani et les musicien·nes Amandine Robilliard, Romain Thorel

En images

Parole d'artiste

Pour moi ce livre c’est la réconciliation des sexes. La réconciliation avec le mystère, le sacré. La liberté qui habite Modesta est réelle. Elle est implacable et douce. Aujourd’hui affirmer une chose veut forcément dire l’opposer à autre chose. Ce conflit constant empêche le trouble, l’interstice. Le féminisme de Modesta est celui de la liberté, il refuse toute forme de case et donc même celle du féminisme.

La presse en parle

L’Art de la joie, avec ses ravissements et ses drames, est une œuvre totale qui entraîne le spectateur dans un tourbillon d’humanité intense, lumineux, funeste autant que sensible !”

L’Œil d’Olivier

“À l’issue d’un marathon haletant, le public était en liesse. On le comprend : ce spectacle est bluffant.”

Le Monde

“Pari fou, mais réussi. Ambre Kahan adapte avec brio le roman-fleuve de Goliarda Sapienza. Le parcours d’une héroïne hors norme qui nous fait traverser l’Histoire de la Sicile au XXe siècle.”

Exit Mag

“Éblouissant.”

Médiapart

Aller plus loin

Programme de salle
Programme de salle
pdf
Télécharger
L'Art de la joie - teaser
L'Art de la joie - teaser
youtube
En résidence de création - L'Art de la joie
En résidence de création - L'Art de la joie
youtube

Mentions de production

Production : Compagnie Get Out, La Comédie de Valence – Centre dramatique national Drôme-Ardèche Production déléguée : Compagnie Get Out Coproduction : Les Célestins – Théâtre de Lyon, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Malraux – Scène nationale Chambéry Savoie, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, L’Azimut – Antony-Châtenay-Malabry, Pôle national cirque en Ile-de-France, Châteauvallon-Liberté – Scène nationale

Ambre Kahan est artiste associée aux Célestins – Théâtre de Lyon Avec le soutien : Direction générale de la création artistique, ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Fonds de dotation Porosus, Ville de Lyon, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédien·nes de l’ESAD-PSPBB, Fondation E.C. Art-Pomaret, RDI – France Active Avec l’aide de Châteauvallon-Liberté– Scène nationale dans le cadre d’une résidence de création, de la SPEDIDAM et de l’ADAMI. Avec le soutien du dispositif d’insertion de l’École du TNB.

Remerciements : Angelo Pellegrino, Frédéric Martin et les éditions Le Tripode, Amélie Casasole, Leïla Adham, Anna Budde et Margaux Knittel, Matthieu Sandjivy, Leslie Six et Thierry Seguin et le Centre national pour la création adaptée – Morlaix et Matthieu Arrondeau de France Active. Les services costumes : du Théâtre National de Strasbourg, et particulièrement Bénédicte Foki et Pauline Zurin ; des Célestins, Théâtre de Lyon, Florian Emma et Bruno Torres ; de la MC93, Charlotte Merlin et de la Comédie de Valence, Centre dramatique national de Drôme-Ardèche, Dominique Fournier. Les stagiaires costumes : Valentine Calo et Élise Appenzelle. Philippe et Marie-Thérèse Kahan, Monica Budde, et Ahmed Belbachir, Laure Vascon, Claire de Saint Martin, Laura Lutard, Justine Mergnac et Charlie Dracon. Ambre Kahan remercie tout particulièrement celles et ceux qui ont pris part à ce projet, à un moment ou à un autre, et l’ont aidé à grandir. Ambre Kahan / Compagnie Get Out est artiste associée aux Célestins, Théâtre de Lyon et à la Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche pour la saison 2023/24. Adapté de L’Art de la Joie de Goliarda Sapienza, traduit de l’italien par Nathalie Castagné, éditions Le Tripode.

spectacle créé du 8 au 26 novembre 2023 à La Comédie de Valence – Centre dramatique national Drôme-Ardèche et aux Célestins, Théâtre de Lyon

Partenaires
1200px_telerama_logo.png

Préparer votre venue