Vers le spectre

  • En famille dès 14 ans
  • Théâtre
De
Maurin Ollès
Avec
Clara Bonnet, Gaspard Liberelle, Gaël Sall, Bedis Tir, Nina Villanova

De l’enfance à l’âge adulte, le parcours d’un garçon extra-ordinaire.

Adel est autiste. On le dit détaché, différent, violent, solitaire. L’institution le situe quelque part dans le spectre infini des troubles et des diagnostics. Autour de lui, gravitent ses parents, son éducateur, son institutrice, son infirmière, chacun à sa manière bouleversé par la singularité de son rapport au monde. C’est à travers eux que l’on voit grandir cet enfant extra-ordinaire. À travers la musique, aussi, qui à l’instar de la vidéo et de l’espace scénographique compose le spectacle-mosaïque de Maurin Ollès.
Vers le spectre mêle intime et social pour mettre en évidence les conséquences des processus d’exclusion. Ici, des amours volent en éclats. Des rêves sont déviés. Mais des victoires se savourent, aussi, minuscules ou immenses. Et des amitiés inattendues s’inventent. Dans l’œil de ce cyclone, Adel fait danser les personnages d’un récit théâtral direct, brut, joyeux. Un récit qui déjoue les frontières et s’amuse de la relativité des normes.

Durée
2 h 15
Lieu
Célestine
Dates
Prix des places

De 9 à 26 €

+ Détails des tarifs

Informations
  • Pour tous dès 14 ans

Texte – Maurin Ollès avec l’ensemble de l’équipe artistique / Composition musicale – Bedis Tir / Costumes et scénographie – Alice Duchange / Vidéo – Augustin Bonnet, Mehdi Rondeleux / Lumière – Bruno Marsol / Masques – Lily Bonnet / Administration, production, diffusion – Julie Lapalus / Avec le regard de Lucas Palisse, intervenant spécialisé autisme

Production : Compagnie La Crapule
Coproduction : La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national, Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai, Théâtre Joliette – Scène conventionnée art et création pour les expressions et écritures contemporaines, Forum Jacques Prévert – Scène conventionnée Art Enfance et Jeunesse, Théâtre du Bois de l’Aune, Théâtre Sorano, Réseau Traverses – Association de structures de diffusion et de soutien à la création du spectacle vivant en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, 3 bis f – Lieu d’arts contemporains – Résidences d’artistes – Centre d’art à Aix-en-Provence

Avec le soutien de l’École de la Comédie de Saint-Étienne, du ministère de la Culture – DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département des Bouches du Rhône – Centre département de créations en résidence, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de la Ville de Marseille, du dispositif Création en cours porté par Médicis Clichy-Montfermeil et du CENTQUATRE-PARIS
Construction décor : les ateliers de La Comédie de Saint-Étienne
Une maquette a été présentée dans le cadre du festival Fragments – La Loge – Paris, sur proposition du Forum Jacques Prévert.
Prix du public et des lycéen.n.es du Festival Impatience 2021.
Le texte a reçu les encouragements de l’Aide à la création d’Artcena.
Remerciements à l’Institut éducatif et professionnel spécialisé de Saint Jeannet, au SESA – Service évaluation et soins de l’autisme du centre hospitalier Valvert de Marseille, aux Instituts médico-éducatifs de Saint-Étienne Chantalouette, Chantespoir et Parc Révollier, Ghislain Cravatte, Erwan Dean, Lucas Palen, Sylvain Congé, Sarah Guenoun, Marie-Fleur Hoffman, le pavillon de l’Olivier et les soignant.e.s de l’Hôpital psychatrique de Montperrin, Gabriel Brac de la Perrière, l’école primaire de Saint-Denis de Cabane, Matthieu Laberthe, Valère Pignal, Thelma Klebert, Édouard Pons, Arnold Zeilig, Lucy Pogoriler et Marina Jonquieres.

Spectacle créé le 16 novembre 2021 à La Comédie de Saint-Étienne.

« Une fiction théâtrale joyeuse sur la question de l’autisme du point de vue des familles et des éducateurs. » Hotello

« Un manifeste drôle et émouvant sur les « inadaptés ». » Toute la culture

« Une saga généreuse, spectaculaire. » Les Échos

« Un spectacle sensible, politique, qui traite de l’autisme, sans détours, sans faux-semblants et avec beaucoup d’humour. » L’Humanité