Trois notes pour un cerveau

  • En famille dès 14 ans
  • Théâtre
De
Pauline Hercule, Pierre Germain – Compagnie Germ36
Avec
Emmanuel Bigand, Marguerite Dehors, Quentin Gibelin, Pauline Hercule

Comment la musique agit-elle sur nous ? Comment accompagne-t-elle nos vies ?

Faire ou écouter de la musique nous permet de mieux grandir et évoluer. Faire ou écouter de la musique peut nous aider à surmonter les maux de l’existence. Faire ou écouter de la musique accroît la plasticité de notre cerveau… Voici quelques-uns des enseignements tirés des recherches des neuroscientifiques Emmanuel Bigand et Barbara Tillmann dont se sont inspirés Pauline Hercule et Pierre Germain pour créer Trois notes pour un cerveau.
Pauline Hercule, c’est aussi le nom du personnage dont nous suivons le parcours de vie sur scène, depuis sa naissance, en 1987, jusqu’à sa mort supposée en 2071. Comme une enquête autofictionnelle, journalistique et scientifique, Trois notes pour un cerveau accorde une place centrale à la musique (jouée et chantée en live). Cette création, où la rencontre entre Pauline Hercule et le scientifique Emmanuel Bigand va être déterminante, révèle la manière dont cet art, loin d’être un simple loisir, est un trait fondamental de l’existence humaine, un moyen de façonner nos perceptions et de communiquer avec les autres.

 

Autour du spectacle

  • Lauréat PRIX CÉLEST’1 2020 - Maquettes
  • Création
  • Coproduction
Durée
1 h 15
Lieu
Célestine
Dates
    Prix des places

    De 9 à 26 €

    + Détails des tarifs

    Informations
    • Pour tous dès 14 ans

    Conseil scientifique et collaboration – Barbara Tillmann, Emmanuel Bigand / Conseil dramaturgique – Cécile Chatelet / Scénographie – François Dodet / Son – Baptiste Tanné / Lumière – Pierrick Corbaz / Costume – Agathe Trotignon / Chargée de production – Léa Robinet / Assistant à la mise en scène – Tom Da Sylva / Stagiaire technique – Yanis Amri / Vidéo – Guillaume Lenoble, Pauline Hercule et Florian Bardet

    Production : Compagnie Germ36
    Coproduction : Célestins – Théâtre de Lyon, Théâtre des Pénitents – Montbrison

    Avec le soutien de La Barbacane – Scène conventionnée Art en Territoire – Beynes, de La Pop, du Théâtre de Vanves – Scène conventionnée d’intérêt national “Art et création” pour la danse et les écritures contemporaines à travers les arts – Lyon, du CNRS, de l’INSERM, du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon CRNL, de l’équipe Cognition Auditive et Psychoacoustique CAP, du Laboratoire d’Étude de l’Apprentissage et du Développement LEAD (Dijon).
    Le CNRS et l’INSERM encouragent leurs équipes à faire sortir les nouvelles connaissances des laboratoires. Les créations artistiques ou toute forme de rapprochement entre Art et Science permettent une approche sensible très enthousiasmante tant pour la communauté scientifique que pour un large public. C’est pourquoi le CNRS et l’INSERM ont décidé de soutenir cette création.

    La compagnie Germ36 est soutenue par la Ville de Lyon, la DRAC AURA et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.