Privés de feuilles les arbres ne bruissent pas

  • Théâtre
De
Magne van den Berg
Mise en scène
Pascale Henry
Adaptation
Esther Gouarné
Avec
Valérie Bauchau, Marie-Sohna Condé

Deux femmes assises devant leur caravane, sur deux chaises de jardin en plastique…

Un matin, deux femmes, Dom et Gaby se réveillent devant leur caravane. Ce matin-là un peu plus tôt que d’habitude. Des visiteurs se sont annoncés entre 10h et 17h et il faudra faire bonne impression. Les voilà lancées au saut du lit dans un ballet vestimentaire où taches et accrocs font monter la pression. Dom parle, beaucoup, autant qu’il y a peu de mots chez Gaby. À l’occasion de la fouille du placard où sont rangés leurs quelques vêtements, la découverte d’une parka oubliée là, va les entrainer dans la remémoration soudaine de l’arrivée de Gaby « comme un cerf renversé par une voiture ».
Duo tragi-comique à l’écriture acérée, Privés de feuilles les arbres ne bruissent pas est l’histoire d’une sortie de route, où l’autrice néerlandaise Magne van den Berg, dans une langue à l’apparente trivialité, fait apparaître les veines invisibles de cette relégation sociale et les blessures cachées dans les corps de ces deux héroïnes. Retranchées au milieu de nulle part Valérie Bauchau et Marie-Sohna Condé donnent naissance à une humanité à la fois mélancolique et rayonnante. C’est l’histoire d’une amitié. D’un face-à-face impromptu avec la sortie du silence. Entre rire et gorge serrée.

Durée
1 h 10
Lieu
Célestine
Dates
Prix des places

De 9 à 26 €

+ Détails des tarifs

Réserver

Scénographie – Michel Rose / Costumes – Audrey Vermont / Composition musicale et sonore – Laurent Buisson / Lumière – Michel Gueldry / Décor réalisé par les ateliers de construction de la Ville de Grenoble

Production : Les Voisins
Coproduction : Théâtre des Îlets – Centre dramatique national de Montluçon, TMG – Grenoble

Compagnie en convention triennale avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Grenoble et subventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Isère.
Pascale Henry est artiste associée au Théâtre des Îlets – Centre dramatique national de Montluçon.
Texte traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, et de Dutch Performing Arts.

Spectacle créé le 8 décembre 2021 au TMG – Grenoble.

« […] On ressort nous-même avec plus d’incertitudes qu’à l’arrivée. De ces incertitudes qui, loin de le paralyser, stimulent l’imaginaire, incitent à la métaphore. » Sceneweb