Le Bonheur

  • Théâtre
De
Tatiana Frolova / Théâtre KnAM
Avec
Dmitri Bocharov, Vladimir Dmitriev, Guerman Iakovenko, Ludmila Smirnova, Irina Tchernousova

Fidèles aux Célestins, les KnAM reviennent à Lyon avec une nouvelle proposition de théâtre documentaire et politique. Une création qui questionne l’existence du bonheur.

Fondé en 1985 à Komsomolsk-sur-Amour, en Sibérie orientale, le Théâtre KnAM sillonne au fil de ses spectacles le roman national que la Russie forge d’elle-même. Ceci en récoltant les témoignages de personnes que la metteuse en scène Tatiana Frolova filme et interroge, les amenant à s’exprimer sur le passé et l’avenir de leur pays. Après le thème des générations nées en URSS en 2018 avec Je n’ai pas encore commencé à vivre, après le thème du « gel des sentiments » en 2019 avec Ma petite Antarctique, la metteuse en scène est de retour aux Célestins avec une réflexion sur le bonheur.
Éclairant d’une lumière crue des réalités quotidiennes complexes, cette nouvelle création se demande pourquoi tant de Russes soutiennent aujourd’hui l’idée d’un repli identitaire, pourquoi la joie et le bonheur ne peuvent venir, pour un certain nombre d’entre eux, que d’une société d’individus regardant tous dans la même direction.
À partir de ces questionnements fondamentaux, Tatiana Frolova élabore un théâtre engagé et poétique. Un théâtre duquel se dégage une nécessité vitale : réveiller les consciences de ses contemporains.

Programmé dans le cadre du Festival Sens Interdits, festival international de théâtre

  • Coproduction déléguée
  • International Russie
Durée
1 h 40
Lieu
Célestine
Dates
Prix des places

de 13 à 25 €

Informations
  • SPECTACLE EN FRANÇAIS ET EN RUSSE surtitré en français

Traduction – Bleuenn Isambard / Lumière et caméras – Tatiana Frolova / Son et vidéo – Vladimir Smirnov / Régie générale – Sylvain Ricci

Création le 12 octobre 2021 au Centre dramatique national Besançon Franche-Comté

Production : Théâtre KnAM
Production déléguée : Centre dramatique national Besançon Franche-Comté
Coproduction déléguée : Célestins, Théâtre de Lyon
Coproduction : Théâtre populaire romand – La Chaux-de-Fonds – Centre neuchâtelois des arts vivants, Théâtre de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique, Théâtre des Quatre Saisons – Scène conventionnée de Gradignan
Coréalisation : Festival Sens Interdits, Célestins – Théâtre de Lyon

Bord de scène
mar. 26 oct. après la représentation