Kingdom

  • Théâtre
De
Anne-Cécile Vandalem / Das Fräulein [Kompanie]
Librement inspiré
de « Braguino » de Clément Cogitore
Avec
Arnaud Botman, Laurent Caron, Léonie Chaidron, Federico D’Ambrosio, Juliette Goossens, Philippe Grand’Henry, Épona Guillaume, Zoé Kovacs, Leonor Malamatenios, Isaac Mathot, Daryna Melnyk, Ida Mühleck, Eulalie Poucet, Noa Staes, Lea Swaeles

Écriture et mise en scène – Anne-Cécile Vandalem / Das Fräulein [Kompanie]

« Anne-Cécile Vandalem réussit avec brio là où elle sait y faire, dans cette mise sous tension très progressive. Elle mêle habilement cinéma et théâtre pour donner naissance à une saisissante éco-fable en milieu hostile. » Sceneweb

« Scénographiquement c’est une bombe et sur le fond, le récit est universel. » Toute la culture

 

Souvenons-nous de Tristesses et d’Arctique, thrillers théâtraux ancrés dans notre époque. Anne-Cécile Vandalem revient aux Célestins avec une fable épique captivante sur l’impossibilité de l’Homme à vivre en paix.

Leur rêve était de s’extraire du monde moderne pour retrouver une forme de paix avec la nature. Deux familles décident ainsi de s’installer à l’autre bout de la planète, en Sibérie orientale, en plein milieu de la taïga. Mais ce qui devait être le paradis sur terre se transforme, après quelques années, en champ de bataille. Au sein d’un environnement enchanteur mais hostile, les méfiances et les ressentiments se font jour. Une guerre éclate, à laquelle les enfants tentent comme ils peuvent de se soustraire. L’arrivée d’une équipe de réalisation qui a pour projet de tourner un documentaire sur cette communauté singulière est le point de départ du récit. Cette présence nous permet, à travers des séquences filmées en direct, de découvrir les tenants et les aboutissants d’une utopie mise en échec. Kingdom nous plonge dans une fable débordante. Une fable dans laquelle il est question de retour à la vie sauvage, de péché originel, de partage de territoire, de canards siffleurs, de braconniers, d’incendies…

  • Coproduction
  • International Belgique
Durée
1 h 40
Lieu
Grande salle
Dates
Prix des places

de 7 à 40 €

+ Détails des tarifs

Réserver

Dramaturgie – Sarah Seignobosc / Scénographie – Ruimtevaarders / Musique – Vincent Cahay, Pierre Kissling / Son – Antoine Bourgain / Lumière – Amélie Géhin / Direction de la photographie et cadre – Federico D’Ambrosio / Costumes – Laurence Hermant / Maquillage – Sophie Carlier / Vidéo – Frédéric Nicaise / Assistanat à la mise en scène – Pauline Ringeade et Mahlia Theismann / Direction technique – Damien Arrii

Création le 6 juillet 2021 au Festival d’Avignon

Production : Das Fräulein [Kompanie]
Coproduction : Théâtre de Liège, Festival d’Avignon, Théâtre national de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Odéon – Théâtre de l’Europe, Le Volcan – Scène nationale du Havre, Théâtre du Nord, Théâtre de Lorient, Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de Namur, Le Quai – Centre dramatique national Angers Pays de la Loire, Célestins – Théâtre de Lyon, Maison de la Culture de Tournai, La Coop asbl & Shelter Prod

Avec l’aide de Taxshelter.be – ING – tax-shelter du gouvernement fédéral belge – Wallonie-Bruxelles International, Fédération Wallonie-Bruxelles – service théâtre – Loterie nationale
Construction décors : Ateliers du Théâtre de Liège et Ateliers du Théâtre national
Confection costumes : Ateliers du Théâtre national de la Fédération Wallonie-Bruxelles

« Une fiction qui tire le fil des thèmes universels de l’utopie, des ressources environnementales et, inépuisable, des relations humaines. » La Croix
« Anne-Cécile Vandalem réussit avec brio là où elle sait y faire, dans cette mise sous tension très progressive. Elle mêle habilement cinéma et théâtre pour donner naissance à une saisissante éco-fable en milieu hostile. » Sceneweb
« Scénographiquement c’est une bombe et sur le fond, le récit est universel. » Toute la culture