J’ai des doutes

  • Spectacle de fin d'année
De
François Morel
Avec
François Morel

Textes – Raymond Devos
Composition musicale – Antoine Sahler
Musique et interprétation – Romain Lemire en alternance avec Antoine Sahler

« Parenthèse enchanteresse, hymne à l’humour, ce spectacle file à toute allure. On en voudrait encore de ces histoires qui disent tant de la condition humaine ». Le Monde

« François Morel brille au sommet de Devos ». Le Parisien

 

Tendre et facétieux.

 

Hommage rendu par le tendre et facétieux François Morel au grand Raymond Devos, J’ai des doutes nous fait redécouvrir des textes qui parlent de la vie, de la mort et de l’irrésistible absurdité que l’on trouve entre les deux.

« Ceux qui l’ont vu s’en souviennent : Raymond Devos fut un phénomène rare, soutient avec ferveur François Morel. Il a surgi, miraculeux et mystérieux, derrière un rideau rouge qui s’ouvrait sur l’imaginaire. On n’avait jamais vu ça ! Et, devant cet homme en apesanteur, on avait le souffle coupé. » Amoureux des mots, comédien à l’originalité pétrie de mélancolie, l’ancien interprète des Deschiens ne pouvait rester insensible aux trouvailles lexicales et aux paradoxes poétiques qui ont fait la renommée de l’humoriste disparu en 2006.
Accompagné d’un pianiste, costume et nœud papillon de circonstance, François Morel dit des sketchs et en chante d’autres. Il rend compte des idées fixes de Raymond Devos, redessine la façon piquante et malicieuse dont les calembours de ce sorcier du langage tordaient le monde. C’est une terre de fantaisie qui s’ouvre de nouveau à nous. Elle nous projette hors de la réalité et de la tristesse, nous rend plus sensibles et plus légers. Sans doute, même, plus heureux.

 

François Morel a reçu en 2019 le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public pour J’ai des doutes.

Durée
1 h 30
Lieu
Grande salle
Dates
Prix des places

de 7 à 40 €

+ Détails des tarifs

Réserver

Lumière – Alain Paradis / Son – Yannick Cayuela / Costumes – Élisa Ingrassia / Poursuite – Madeleine Loiseau / Conception, fabrication et mise en jeu des marionnettes – Johanna Ehlert, Matthieu Siefridt – Blick Théâtre / Direction technique – Denis Melchers / Assistanat à la mise en scène – Romain Lemire

Production : Les Productions de l’explorateur, Châteauvallon-Liberté – Scène nationale, La Coursive – Scène nationale de La Rochelle, La Manekine – Scène intermédiaire des Hauts-de-France

Production déléguée : Valérie Lévy

Ce spectacle est une commande de Jeanine Roze Production pour les Concerts du dimanche matin.
Archives sonores : INA (Radioscopie 1975)
Remerciements : Didier Gustin, Tullia Morand et la Fondation Raymond Devos
Le texte du spectacle est édité à l’Avant-Scène Théâtre.

« François Morel brille au sommet de Devos ». Le Parisien

« Comédien, auteur, ciseleur de chroniques toujours ancrées dans notre présent, avec son bon sens et sa lucidité, François Morel mérite tous les éloges ». Le Figaro

« Parenthèse enchanteresse, hymne à l’humour, ce spectacle file à toute allure. On en voudrait encore de ces histoires qui disent tant de la condition humaine ». Le Monde

« François Morel et Raymond Devos : la même profondeur sous la même légèreté. La même humanité ». Le Figaro Magazine

Rencontre / Dédicace
sam. 18 déc. à 14h30