Fuck Me

  • Spectacle
De
Marina Otero
Avec
Augusto Chiappe, Juan Francisco López Bubica, Marina Otero, Fred Raposo, Cristian Vega, Miguel Valdivieso

Créé en 2020 au Festival international de Buenos Aires, Fuck Me est le dernier volet d’une trilogie politique et autofictionnelle écrite par l’Argentine Marina Otero. Une pièce volcanique sur les effets du vieillissement.

« Je m’imaginais que j’allais toujours occuper le devant de la scène, à l’instar d’une héroïne qui se vengerait de tous et de tout. Mais mon corps n’a pas suivi face à de telles batailles. Aujourd’hui, je cède ma place aux interprètes. Je vais les observer prêter leur corps à ma cause narcissique. » Les interprètes dont parle Marina Otero sont des hommes. Cinq danseurs qui l’entourent et donnent tout : jusqu’à se dénuder entièrement dans un mouvement de générosité explosive et audacieuse. Chorégraphe, danseuse et performeuse, icône de la scène alternative argentine, Marina Otero poursuit, avec Fuck Me, la construction d’une œuvre sans fin sur sa propre existence. Une œuvre qui appuie ses recherches sur un « je » conçu comme l’un des matériaux de base du plateau, sur le travestissement du réel et la transformation de l’ego en acte d’abandon à l’autre. Repoussant les frontières qui séparent documentaire et fiction, accident et représentation, Fuck Me ausculte la notion de temps qui passe et les stigmates qu’en conserve le corps. Un spectacle d’une sincérité détonante. Et d’une radieuse irrévérence.

Programmé dans le cadre du Festival Sens Interdits, festival international de théâtre

  • International Argentine
Durée
1 h 00
Lieu
Grande salle
Dates
Prix des places

de 13 à 25€

Informations
  • SPECTACLE EN ARGENTIN surtitré en français
  • Déconseillé aux moins de 16 ans

Dramaturgie et mise en scène – Marina Otero / Assistanat à la mise en scène – Lucrecia Pierpaoli / Assistanat à la chorégraphie – Lucia Giannoni / Conseil dramaturgique – Martín Flores Cárdenas / Lumière et scénographie – Adrián Grimozzi / Costumes – Uriel Cistaro / Stylisme des costumes – Chu Riperto / Confection des costumes – Adriana Baldani / Édition numérique et musique originale – Julián Rodriguez Rona / Artiste visuel – Lucio Bazzalo / Photographie – Matias Kedak / Assistanat technique – Victoria Momeño / Assistanat aux arts visuels – Javier González Tuñón

 

Production : Mariano de Mendonça
Production déléguée : Marina D’ Lucca, Mariano de Mendonça
Coréalisation : Festival Sens Interdits, Célestins – Théâtre de Lyon