Pour la deuxième année consécutive, Thierry Jolivet est artiste associé aux Célestins.
En décembre 2019, il a créé et interprété Vie de Joseph Roulin d’après l’œuvre de Pierre Michon.
Ce spectacle est repris du 17 au 22 novembre 2020 en Célestine.

Thierry Jolivet est né en 1987. Formé au Conservatoire de Lyon, il co-fonde en 2010 le collectif La Meute-Théâtre, dont il assure la direction artistique. Il produit avec La Meute un théâtre exalté, à la fois narratif et graphique, inspiré par les grands écrivains de la littérature mondiale, nourri par une conception moderne de l’art de l’acteur, et d’une certaine manière opératique puisque la musique y joue un rôle déterminant. Ses premiers spectacles sont dédiés à des figures majeures de la littérature européenne : il adapte notamment les œuvres de Dostoïevski, (Le Grand Inquisiteur et Les Carnets du sous-sol), Cendrars (Prose du Transsibérien), Dante (La Divine Comédie) ou encore Boulgakov (Le Roman théâtral).

Depuis 2014, il s’attache à mettre en récit la marche du monde contemporain avec l’intention de questionner son devenir politique. Ainsi dans Belgrade présenté aux Célestins, d’après Angélica Liddell (Prix du public du festival Impatience), il met en scène l’Europe comme champ de bataille et exhume les spectres du XXe siècle, à travers un spectacle en forme de requiem sur les guerres de Yougoslavie. Puis avec La Famille royale, d’après William T. Vollmann créée aux Célestins, il confronte la société du spectacle, le capitalisme financier et le nihilisme de la culture postmoderne aux archétypes bibliques de la violence, dans une fresque sur les États-Unis aux allures de roman noir.

 

NÓS : L’AVEUGLEMENT

L’Aveuglement, spectacle créé sous la direction de Thierry Jolivet, s’inscrit dans le projet international NÓS, porté par quatre écoles supérieures d’art dramatique (dont l’ENSATT), en partenariat avec quatre théâtres de Lyon, Lisbonne, Porto et Vigo/Santiago de Compostela. NÓS a pour vocation de concevoir un spectacle multilingue interprété par des étudiants comédiens de langues respectivement française, portugaise et galicienne.

Dans L’Aveuglement, œuvre de l’auteur portugais José Saramago, les personnages sont brutalement frappés de cécité par l’effet d’une mystérieuse épidémie. Placés en quarantaine sur décision gouvernementale, coupés du monde dans un bâtiment désaffecté et surveillés par des militaires, ils sont livrés à eux-mêmes sans repères ni secours. Comment faire face collectivement à la catastrophe ? Pour survivre il leur faudra s’apprivoiser, se lier, s’organiser, et affronter ensemble les forces de l’individualisme et de la domination.

L’Aveuglement
Du 25 au 27 juin 2021 à 20h30
Salle Célestine – Entrée libre sur réservation.

Compagnie associée aux Célestins

L’Harmonie Communale est une compagnie lyonnaise créée et dirigée par Nicolas Ligeon et François Hien, dont la vocation est de créer les textes de ce dernier. Elle pratique un théâtre reposant principalement sur le texte, le jeu, et une adresse directe à l’intention du public. La mise en scène est assumée le plus souvent collectivement, par les comédiens au plateau dont l’auteur fait toujours partie.
Ses pièces sont souvent inspirées d’histoires réelles, ou de débats de société brûlants. Pour autant, il ne s’agit pas d’un théâtre d’actualité ou documentaire mais d’un arrière-plan convoqué sur scène, qui donne urgence et intensité aux histoires déployées. Associant régulièrement un travail participatif et d’ateliers au processus de création, L’Harmonie Communale joue aussi bien dans des théâtres que des lieux non-théâtraux, aime faire venir des publics peu habitués aux sorties culturelles et croit à la possibilité d’un théâtre de la réconciliation où chacun se reconnaît, se sent reconnu, et consent à se laisser déplacer.

Après avoir accueilli en janvier 2020 la création de leur dernière pièce Olivier Masson doit-il mourir ?, les Célestins poursuivent leur compagnonnage avec François Hien et L’Harmonie Communale pour accompagner la diffusion de ce spectacle (en tournée et à Avignon, été 2021). Et développer au cours des trois prochaines saisons leurs projets artistiques et d’action culturelle.

 

Échos de la Fabrique

François Hien / L’Harmonie Communale / Collectif X

Ce projet, réalisé de 2019 à 2021, consiste à créer une fresque théâtrale musicale ; le sujet est une histoire des Canuts réinterprétée à la lumière des problématiques du travail et de l’insurrection aujourd’hui, qu’une longue enquête participative nous aura permis de faire émerger. Les représentations associeront des travailleurs rencontrés au cours de cette enquête.
Nous sommes en 1831. Malgré les interdictions qui  pèsent sur les coalitions ouvrières, les chefs d’ateliers de la soierie lyonnaise se réunissent afin d’exiger l’instauration d’un tarif minimum à la pièce. C’est le début d’un affrontement avec la bourgeoisie locale, mais aussi avec la monarchie libérale de Louis-Philippe. La pièce suit le déroulement de la révolte. Mais le contexte d’arrière-plan du récit évolue. De scènes en scènes, le cadre de référence s’élargit ; la lutte sociale de nos personnages se retrouve plongée en pleine modernité.

Représentations du 27 au 29 mai 2021 au Théâtre de La Renaissance – Oullins
Information et réservation auprès du Théâtre de La Renaissance : theatrelarenaissance.com

Distribution en cours
Tarif : 5 € / Durée envisagée : 2h30

Production : Opéra de Lyon (Pôle de développement culturel)
En coréalisation avec le Théâtre de La Renaissance – Oullins Lyon Métropole et avec le soutien des Célestins, Théâtre de Lyon

 

CYCLE DE CONFÉRENCES

Les Célestins soutiennent la prochaine création de l’Harmonie Communale, Échos de la Fabrique et accueillent un cycle de conférences sur les thèmes du spectacle.

Première conférence : sam. 7 nov 2020 à 15h

Entrée libre sur réservation.