Le Rosaire des voluptés épineuses

De
Stanislas Rodanski
Mise en scène
Georges Lavaudant
Avec
Frédéric Borie, Élodie Buisson, Clovis Fouin, Frédéric Roudier, Thomas Trigeaud

Entre mystère et incandescence, Georges Lavaudant nous fait voyager dans le monde envoûtant du poète surréaliste Stanislas Rodanski.

Un homme à la présence hypnotique, une femme-chimère que l’on croirait sortie d’un film d’Alfred Hitchcock, l’énigme d’une poésie devenant elle-même personnage… On plonge dans Le Rosaire des voluptés épineuses comme dans un espace hors du temps. Dans un territoire fantastique au sein duquel la vie et la mort échangent leurs masques, ainsi que la lumière et l’obscurité, la douleur et le plaisir, le rêve et la raison.
Il y a quelque chose de fascinant dans l’univers en clair-obscur de Stanislas Rodanski (1927-1981), poète lyonnais ayant passé la moitié de son existence en hôpital psychiatrique. Injustement méconnu, cet artiste à l’écriture rare et insolite a laissé derrière lui une œuvre nimbée d’une lueur surnaturelle. À travers une mise en scène d’une beauté saisissante, Georges Lavaudant en restitue ici toute la profondeur secrète. Délivré dans l’intimité onirique d’un dîner aux allures de funérailles, ce chant en quête d’un paradis perdu s’élève comme un dernier refuge dans la lumière du théâtre.

 

NAVETTE GRATUITE (dans la limite des places disponibles) :

départ 19h30 du Quai des Célestins (au niveau de la rue Gaspard André)
Retour 15 min après la fin de la représentation.
Spectacle
Durée
1 h 10
Lieu
Théâtre du point du jour
Prochaines dates
Prix des places

de 12 à 23 €

+ Détails des tarifs

Informations

THÉÂTRE LE POINT DU JOUR
7, rue des Aqueducs
Lyon 5e – Bus : C21, 90, 45 (arrêt Point du Jour), 46 (arrêt Théâtre-Église Notre-Dame)

OUVERTURE DES LOCATIONS
Au guichet ou par téléphone : ven. 23 nov. 2018
Sur internet : mar. 20 nov. 2018

Réserver

Décor et costumes – Jean-Pierre Vergier / Son – Jean-Louis Imbert / Lumière – Georges Lavaudant / Maquillage, coiffure, perruques – Sylvie Cailler, Jocelyne Milazzo / Chorégraphie – Francis Viet / Construction décor – Ateliers d’Humain trop humain (Montpellier) / Réalisation de la robe – Sylvie Khelili

Coproduction : LG Théâtre, Le Printemps des Comédiens – Montpellier

Ce spectacle poétique est comme un ballet fantastique. (…) Le décor est féérique. Sceneweb

 

Un texte énigmatique de Stanislas Rodanski que monte avec brio Georges Lavaudant. (…) Qu’il est doux de s’enivrer au lait du surréalisme ! Inferno magazine