Je n’ai pas encore commencé à vivre

Я ЕЩЕ НЕ НАЧИНАЛ(A) ЖИТЬ

De
Tatiana Frolova / Théâtre KnAM
Avec
Dmitrii Bocharov, Vladimir Dmitriev, Tatiana Frolova, German Iakovenko, Ludmila Smirnova

INTERNATIONAL RUSSIE

Ce fut l’un des moments forts du Festival Sens Interdits 2017. Tatiana Frolova revient faire résonner histoires intimes et grande Histoire dans un portrait sans concession de la Russie.

Près de 12 000 kilomètres séparent Lyon de Komsomolsk-sur-Amour. C’est dans cette cité de l’Extrême-Orient russe, construite par des prisonniers du Goulag, que Tatiana Frolova a fondé le Théâtre KnAM en 1983. Un théâtre qui utilise toutes les ressources de la création contemporaine – vidéos, photographies, sons, documents, objets, actions – pour parler d’aujourd’hui. Du présent, il en est beaucoup question dans Je n’ai pas encore commencé à vivre. Comme du passé et du futur.
Dans cette exploration documentaire, la metteure en scène convoque l’histoire de l’URSS redevenue Russie. Sur scène, trois fois rien : un tableau noir, une table, de la terre, deux écrans. Et des voix qui s’élèvent, des visages qui livrent leur désarroi face à l’avenir qui se présente à eux. S’appuyant sur une mosaïque de témoignages personnels, Tatiana Frolova donne la parole à deux générations, l’une née avant la perestroïka et l’autre à la veille de l’effondrement de l’URSS. La sincérité de ces histoires intimes nous bouleverse. L’émotion est permanente : un spectacle coup de poing.

Reprise
Durée
2 h 00
Lieu
Théâtre du point du jour
Prochaines dates
Prix des places

de 12 à 23 €

+ Détails des tarifs

Informations

SPECTACLE EN RUSSE surtitré en français

THÉÂTRE LE POINT DU JOUR
7, rue des Aqueducs
Lyon 5e – Bus : C21, 90, 45 (arrêt Point du Jour), 46 (arrêt Théâtre-Église Notre-Dame)

OUVERTURE DES LOCATIONS
Au guichet ou par téléphone : ven. 31 août 2018
Sur internet : mar. 28 août 2018

Réserver

Matière documentaire : textes, images, entretiens, témoignages, extraits d’articles, études, ouvrages historiques et mémoriels collectés par les artistes du Théâtre KnAM.

Texte français, surtitrage – Bleuenn Isambard / Lumière – Tatiana Frolova / Son – Vladimir Smirnov / Vidéo – Tatiana Frolova, Dmitrii Bocharov, Vladimir Smirnov

Production : Théâtre KnAM (Russie)
Production déléguée : Célestins – Théâtre de Lyon
Coproduction : Célestins – Théâtre de Lyon, Festival Sens Interdits, Théâtre de Choisy-le-Roi – Scène conventionnée pour la diversité linguistique, Les Treize Arches – Scène conventionnée de Brive
Avec le soutien de l’ONDA – Office National de Diffusion Artistique

La Russe radicale Tatiana Frolova au sommet de son art et de son analyse sur ce qu’il reste de l’URSS. Le Petit Bulletin

 

Un spectacle qui parle (…) magnifiquement de la terreur, de la peur et du mensonge.  Mediapart

 

Un théâtre d’une inventivité formelle sidérante qui n’a rien à envier aux meilleures compagnies. Mouvement.net

 

L’émotion est à fleur de peau, elle ne quitte pas le plateau. L’Express

Bord de scène : mar. 11 dec. rencontre avec l’équipe artistique et la Licra à l’issue de la représentation

FILM DOCUMENTAIRE
En lien avec ce spectacle aura lieu une projection de KnAM sur Amour, de Bleuenn Isambard et Maciej Patronik sur la compagnie russe KnAM dans son théâtre de Komsomolsksur-Amour (date et lieu précisés ultérieurement)