J’ai pris mon père sur mes épaules

De
Fabrice Melquiot
Mise en scène
Arnaud Meunier
Avec
Rachida Brakni, Vincent Garanger, Riad Gahmi, Nathalie Matter, Bénédicte Mbemba, Maurin Ollès, Frédérico Semedo, Philippe Torreton

Pour sa nouvelle création, Arnaud Meunier réunit sur scène Rachida Brakni et Philippe Torreton. Une épopée comique et désespérée librement inspirée de L’Énéide de Virgile.

La légende dit qu’Énée a fui la cité de Troie dévastée en portant son père Anchise, aveugle et paralysé, sur son dos. Dans J’ai pris mon père sur mes épaules, le personnage se prénommant Énée n’a rien d’un héros mythologique. Il s’agit d’un homme d’aujourd’hui, qui accompagne son père Roch, gravement malade, sur les routes de l’exil. Pointant vers l’Ouest de l’Europe, cette épopée les mène, après une série d’épreuves, jusqu’au cœur du Portugal.
« Ce voyage n’est pas un pèlerinage, fait remarquer l’auteur Fabrice Melquiot. C’est une échappée vers une terre inconnue, une langue inconnue, un soi inconnu. » Embrassant à la fois les sphères de l’intime et du politique, cette fresque contemporaine tourne en dérision l’absurdité de notre époque, avec ses peurs, ses replis, sa tentation du chacun pour soi. À l’heure des vains débats sur l’identité, le spectacle d’Arnaud Meunier met en jeu l’être poétique : faculté joyeuse de s’inventer soi-même en dépassant l’horizon de sa culture et de ses origines.

Coproduction
Durée
2 h 30
Lieu
Grande salle
Prochaines dates
Prix des places

de 9 à 38 €

+ Détails des tarifs

Informations

OUVERTURE DES LOCATIONS
Au guichet ou par téléphone : ven. 23 nov. 2018
Sur internet : mar. 20 nov. 2018

Réserver

Collaboration artistique – Elsa Imbert / Assistante à la mise en scène et à la dramaturgie – Parelle Gervasoni / Assistant à la mise en scène – Fabio Godinho / Scénographie – Nicolas Marie / Lumière – César Godefroy / Création musicale – Patrick De Oliveira / Costumes – Anne Autran / Construction décor et costumes – Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national

Production : La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national
Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (Luxembourg), Célestins – Théâtre de Lyon
Avec la participation du Jeune théâtre national et le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et région Provence-Alpes-Côte d’Azur
L’Arche est éditeur agent théâtral du texte représenté.

Création le 29 janvier 2019 à La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national