Tristesses

De
Anne-Cécile Vandalem / Das Fräulein (Kompanie)
Avec
Vincent Cahay, Anne-Pascale Clairembourg, Épona Guillaume, Séléné Guillaume en alternance avec Asia Amans, Pierre Kissling, Vincent Lécuyer, Catherine Mestoussis en alternance avec Zoé Kovacs, Jean-Benoit Ugeux, Anne-Cécile Vandalem en alternance avec Florence Janas, Françoise Vanhecke et Alexandre Von Sivers

INTERNATIONAL BELGIQUE

2016. L’Europe subit une montée puissante des partis d’extrême droite. Parmi eux, le Parti du Réveil Populaire, dirigé par Martha Heiger, est en train de prendre le contrôle d’une partie des pays du nord.
Sur l’île de Tristesse, le corps de la mère de Martha Heiger est retrouvé pendu au drapeau du Danemark. À l’occasion des funérailles, la venue de la dirigeante est annoncée. Deux adolescentes vont alors saisir cette occasion pour écarter celle qui menace leur avenir. Mais le jour des obsèques, la situation bascule…
Tristesses est un spectacle de théâtre musical dont le sujet principal est la relation qu’entretient le pouvoir à la tristesse. En mêlant de manière inextricable les codes du polar nordique, la comédie sociale et la politique, Anne-Cécile Vandalem dissèque avec humour une des plus redoutables armes politiques contemporaines : l’attristement des peuples. Au moyen d’un dispositif à la frontière du cinéma, elle tisse un thriller où le passé télescope le présent, où les personnages sont pris dans des postures drôles et cruelles, et où le pouvoir insidieux des médias domine.

Spectacle
Durée
2 h 15
Lieu
Grande salle
Prochaines dates
    Prix des places

    de 9 à 38 €

    + Détails des tarifs

    Informations

    Spectacle Focus

    Réserver

    Écriture et mise en scène – Anne-Cécile Vandalem / Composition musicale – Vincent Cahay, Pierre Kissling / Scénographie – Ruimtevaarders / Collaboration dramaturgique – Sébastien Monfè / Lumière – Enrico Bagnoli / Son – Jean-Pierre Urbano / Vidéo – Arié van Egmond, Federico D’Ambrosio / Chef opérateur – Federico D’Ambrosio en alternance avec Lou Vernin / Costumes – Laurence Hermant / Maquillage – Sophie Carlier / Accessoires – Fabienne Müller / Coiffure – Gaétan d’Agostino / Soprano, instrumentiste, coach vocal ISFV – Françoise Vanhecke / Assistante à la mise en scène – Sarah Seignobosc

    Production : Das Fräulein (Kompanie)
    Coproduction : Théâtre de Liège, Le Volcan – Scène nationale du Havre, Théâtre national de Bruxelles, Théâtre de Namur – Centre dramatique, Le Manège – Mons, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, Maison de la Culture d’Amiens – Centre européen de création et de production, Les Théâtres de Marseille – Aix-en-Provence
    Coproduction dans le cadre du projet Prospero : Théâtre national de Bretagne, Théâtre de Liège, Schaubühne am Lehniner Platz (Berlin), Göteborgs Stadsteatern, Théâtre national de Croatie, World Theatre Festival Zagreb, Festival d’Athènes et d’Épidaure, Emilia Romagna Teatro Fondazione
    Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre
    Avec l’aide de l’ESACT, École supérieure d’acteurs de Liège, La Halte (Liège), Le Boson (Bruxelles)

    La jeune auteure-metteuse en scène-comédienne belge Anne-Cécile Vandalem signe un formidable polar, révélation de ce début de Festival . Le Monde
    Tristesses, c’est l’un des spectacles les plus étonnants de cette édition (du Festival d’Avignon). (…) L’usage parfait de la vidéo, la délicatesse du jeu, le mystère qui plane et enveloppe les protagonistes font de ce moment quelque chose de rare. Le Figaro
    Écriture étourdissante, construction captivante, constats cruels et drôles : de quoi sortir de la salle ébouriffé par les vents du nord. La libre Belgique
    Le théâtre est une drôle d’expérience . Très souvent, dans les cinq premières minutes d’un spectacle, on sait, on sent si la représentation va nous charmer ou pas. Avec Tristesses, d’Anne-Cécile Vandalem, la magie s’impose d’emblée et le plaisir ne déserte plus. France culture