Botala Mindele

De
Rémi De Vos
Mise en scène
Frédéric Dussenne
Avec
Priscilla Adade, Valérie Bauchau, Stéphane Bissot, Ansou Diedhiou, Philippe Jeusette, Benoit Van Dorslaer et Jérémie Zagba

INTERNATIONAL BELGIQUE

Ruben et Mathilde ont invité Daniel et sa femme à dîner. Daniel a un projet qui implique les pouvoirs publics congolais et a besoin de l’entremise de Ruben pour entrer en contact avec le ministre compétent. Mais ce soir-là, l’homme de pouvoir congolais signifie à Ruben que l’important chantier public qu’il était censé décrocher a été accordé aux Chinois. Pris à son propre piège néo-libéral, l’homme blanc a perdu de son pouvoir de fascination se fait doubler par le dernier empire « communiste » de la planète.
Tranche de vie ? Documentaire socio-politique ? Non : cauchemar hilarant et comédie des apparences. En dialoguiste cruel et précis, Rémi De Vos dissèque la débandade occidentale. Frédéric Dussenne met en scène ce théâtre de la parole qui explose en feu d’artifice final à la face du spectateur qui, hurlant de rire, se demande s’il ne devrait pas pleurer. Est-ce bien de lui dont on parle ?

Coproduction
Durée
1 h 40
Lieu
Grande salle
Prochaines dates
Prix des places

de 12 à 23 €

+ Détails des tarifs

Réserver

Dramaturgie – Frédéric Dussenne / Scénographie – Vincent Bresmal / Costumes – Romain Delhoux / Lumière – Renaud Ceulemans / Son – Geoffrey François  / Vidéo – Dimitri Petrovic et Maxime Jennes / Musique originale – Jérémie Zagba / Assistant à la mise en scène – Quentin Simon

Coproduction : L’acteur et l’écrit, Le Rideau de Bruxelles, Théâtre de Poche – Bruxelles, Atelier Théâtre Jean Vilar – Louvain-la-Neuve, Célestins – Théâtre de Lyon, Théâtre de Liège
Avec la participation du Théâtre des Osses – Fribourg
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de WBT/D, du Service public francophone Bruxellois et du Tax Shelter du gouvernement fédéral de Belgique

Création le 12 septembre 2017 au Théâtre de Poche de Bruxelles

Cette pièce est magistrale, au sens littéral : portée de mains de maîtres (oui, au pluriel car les talents sont nombreux pour faire une pièce). On a rarement vu une telle excellence, une telle homogénéité. L’écriture, la mise en scène, le jeu de chacun des comédiens, tout est au diapason. Botala mindele est remarquable d’intelligence. Dégraissée, percutante et portée par un humour inattendu. Assurément un grand moment du théâtre francophone. Cécile Berthaud, L’Echo
Rémi De Vos ne prise pas le comique de « bons mots », mais celui de « la mécanique folle », qui vous fait perdre pied et vous plonge dans l’absurde. Botala Mindele est un vaudeville violent et révélateur : l’homme blanc doit constater qu’il est en train de perdre la partie. Pris au piège du néolibéralisme, il ne peut plus se faire d’illusions. […] L’auteur fait preuve d’une lucidité implacable. Tout l’art de Rémi De Vos est de nous poser des questions angoissantes, au milieu d’éclats de rire. Jean Campion, demandezleprogramme.be