Le Théâtre des Célestins est un théâtre municipal situé au cœur de la ville, et dirigé par Claudia Stavisky et Marc Lesage. C’est une institution culturelle unique de par son historique, aussi long que particulier (la première construction fut édifiée en 1792, sur les vestiges du couvent des moines Célestins ; le bâtiment actuel date de 1881). Le théâtre des Célestins est l’un des rares théâtres français, avec la Comédie-Française et le théâtre de l’Odéon, à célébrer plus de 200 ans d’Art dramatique.

En 2005, après deux ans de travaux, la réouverture des Célestins dévoilait l’un des théâtres à l’italienne les plus performants d’Europe et témoignait des métamorphoses d’une cité lyonnaise qui offre aujourd’hui l’image d’une ville renouvelée, figurant parmi les métropoles internationales les plus remarquables. Il dispose désormais, en plus de la salle à l’italienne de 750 places, d’une deuxième salle, la Célestine, qui dispose de 130 sièges et peut être modulable.

En 2015, les Célestins ouvrent un nouveau chapitre de leur histoire dans l’espace métropolitain. Théâtre au cœur de la cité, il participe au rayonnement de la métropole avec le souci d’être toujours plus proches de son public, de rassembler et de favoriser le dialogue entre concitoyens et de contribuer, artistes et publics réunis, à la fabrication d’un devenir commun.

Depuis 2017, les Célestins font partie de la Route des Théâtres historiques de France, circuit qui s’inscrit dans un vaste projet européen ayant pour but de valoriser l’extraordinaire patrimoine des théâtres historiques d’Europe.
+ d’informations sur www.perspectiv-online.org

Théâtre de création ouvert sur le monde, les Célestins soulignent une décennie d’aventures artistiques et invitent sur leur scène aussi bien les grandes œuvres du répertoire que les formes les plus actuelles du théâtre, tant les nouveaux talents que les grands maîtres, tant les artistes emblématiques de la scène internationale que de jeunes interprètes, révélations issues du Conservatoire de Lyon, de l’ENSATT ou des écoles supérieures d’art dramatique de la région rhônalpine.

Avec ses 25 productions, 216 spectacles, 4 nouvelles créations, 8 coproductions, 5 jeunes metteurs en scène et 5 spectacles étrangers, la saison 2016-2017 confirme son envie de promouvoir la création.

Avec ses 36 spectacles, 251 levers de rideau, 3 créations, 10 coproductions, 14 spectacles internationaux, la saison 2017/2018 confirme son envie de promouvoir la création.

Théâtre à vocation résolument éclectique, les Célestins revendiquent la diversité pour tous.