Claudia Stavisky – metteure en scène

Après le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (classe d’Antoine Vitez), Claudia Stavisky poursuit une carrière de comédienne notamment avec Antoine Vitez, Peter Brook, René Loyon, Stuart Seide, Bruce Myers, Jérôme Savary, Viviane Théophilides, Brigitte Jaques…

En 1988, elle passe à la mise en scène et crée notamment Sarah et le Cri de la langouste de John Murrell, Avant la retraite de Thomas Bernhard au Théâtre national de la Colline (Denise Gence a obtenu le Molière de la meilleure actrice pour ce spectacle), Munich-Athènes de Lars Norén au Festival d’Avignon 1993, Nora ou ce qu’il advint quand elle eut quitté son mari, Le Soutien de la société d’Elfriede Jelinek au Théâtre national de la Colline, Mardi d’Edward Bond, Comme tu me veux de Luigi Pirandello, Le Monte-plats de Harold Pinter à la Maison d’arrêt de Versailles (présenté dans une dizaine d’établissements pénitentiaires de la région parisienne et au Théâtre de la Cité Internationale à Paris), Le Bousier d’Enzo Cormann, Électre de Sophocle, Répétition publique d’Enzo Cormann à l’Ensatt.

L’Opéra national de Lyon l’invite à créer Le Chapeau de paille de Florence de Nino Rota en 1999, Roméo et Juliette de Charles Gounod et Le Barbier de Séville de Rossini en 2001.
Depuis mars 2000, elle dirige les Célestins, Théâtre de Lyon où elle a mis en scène La Locandiera de Carlo Goldoni, Minetti de Thomas Bernhard présenté au Festival d’ Avignon (2002) puis au Théâtre de la Ville à Paris, Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare au Grand Théâtre dans le cadre des Nuits de Fourvière, Cairn d’Enzo Cormann, Monsieur chasse ! de Georges Feydeau, La Cuisine d’Arnold Wesker créé sous chapiteau, L’Âge d’or de Georges Feydeau, La Femme d’avant de Roland Schimmelpfennig, Jeux doubles de Cristina Comencini, Blackbird de David Harrower présenté au Théâtre des Abbesses à Paris et au Canada, et Oncle Vania d’Anton Tchekhov créé au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. En 2010, elle met en scène Lorenzaccio d’Alfred de Musset en tournée sous chapiteau dans le Rhône, puis Lev Dodine lui propose de créer une autre version de la pièce au Maly Drama Théâtre de Saint-Pétersbourg, en langue russe avec la troupe permanente (création le 11 décembre 2010). En mars 2011, elle monte Le Dragon d’or, puis Une nuit arabe de Roland Schimmelpfennig, en septembre de la même année. Elle met en scène Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller en octobre 2012, repris aux Célestins en janvier 2014, suivi d’une tournée nationale, puis Chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams, créé aux Fêtes nocturnes de Grignan en 2013 et repris aux Célestins.

En 2015, elle crée En roue libre (The Village Bike) de Penelope Skinner. Invitée en 2015 par le Dramatic Arts Center de Shanghai, Claudia Stavisky recrée Blackbird de David Harrower, avec des comédiens chinois. Spectacle présenté à Pékin et suivi d’une tournée en Chine. Elle met en scène Les affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau, en mars 2016, aux Célestins.
De septembre 2014 à janvier 2017, Claudia Stavisky orchestre un projet de médiation et d’ateliers de pratique artistique avec les habitants de Vaulx-en-Velin à partir de la fable de Philippe Dujardin, La « chose publique » ou l’invention de la politique. Ce projet a abouti à la création de Senssala en décembre 2016 au Centre Charlie Chaplin de Vaulx-en-Velin et le 5 janvier 2017 au Théâtre des Célestins.

En novembre 2016, Claudia Stavisky crée Tableau d’une exécution de Howard Barker spectacle suivi d’une tournée en France (et à Paris au Théâtre du Rond-Point en janvier 2018) repris aux Célestins du 10 au 12 novembre 2017.

En septembre 2017, elle mettra en scène Rabbit Hole de David Lindsay-Abaire avec Julie Gayet, Patrick Catalifo, Lolita Chammah, Nanou Garcia…