Margot

D’après Massacre à Paris de Christopher Marlowe

By
Christopher Marlowe
Direction
Laurent Brethome
Performed by
Fabien Albanese, Florian Bardet, Heidi Becker-Babel, Maxence Bod, Vincent Bouyé, Dominique Delavigne, Leslie Granger, Antoine Herniotte, François Jaulin, Thierry Jolivet, Julien Kosellek, Clémence Labatut, Denis Lejeune, Nicolas Mollard, Savannah Rol et Philippe Sire

What are the origins of barbarity and how does it manifest itself? Those are the questions that Laurent Brethome looks into with his version of The Massacre at Paris by Christopher Marlowe. This play recounts the engaged and critical regard of an Englishman vis-à-vis 19th century France, which was a deeply unhappy country at the time due to the follies of a succession of shabby and self-serving kings that plunged it into an era of blood and violence. The play re-enacts the St Bartholomew’s Day Massacre, which was the culminating point of the religious wars, and when it is all over the only thing left is the face of young Margot, the princess of a bloody marriage with her bloodied feet, bloodshot eyes and endless tears.

Coproduction
Running time
2 : 45
Locality
Main auditorium
Next dates
    Prices

    from 9€ to 38€

    + Price details

    Informations

    Spectacle avec entracte

    Book

    New french texts – Dorothée Zumstein / Lights – David Debrinay / Sound – Jean-Baptiste Cognet / Scenography and costumes – Rudy Sabounghi / Dramaturgy – Catherine Ailloud-Nicolas / Circassian Council – Thomas Sénecaille / Video – Adrien Selbert / Assistant to the director – Clémence Labatut

    Production : LMV-Le Menteur volontaire
    Coproduction : Le Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Théâtre Jean Arp – Scène conventionnée de Clamart, Célestins – Théâtre de Lyon, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, Scènes du Golfe – Théâtres Arradon-Vannes, Scène nationale d’Albi, Scènes de Pays dans les Mauges
    Supported by Conservatoire de Lyon, de l’École de Cirque de Lyon, de la Communauté Emmaüs

    Premiere in November, 9th 2017, at Scène nationale d’Albi

    La mise en scène est d’une richesse inouïe. On ne s’ennuie pas une minute, on est pris par l’action, de ce polar politique comme dans les meilleures séries télé du moment. C’est épique, burlesque et sexuel. Henri d’Anjou (excellent Fabien Albanese) donne rendez-vous à ses mignons dans un hammam gay. Pendant la Saint-Barthélemy, des dizaines de paires de chaussures tombent sur le sol. Les exécutions sont sanglantes, sans être gores. Les comédiens – tous très bien dirigés – virevoltent dans des ballets réglés au millimètre. Un spectacle digne d’une production d’un Centre Dramatique National, porté par une compagnie indépendante. Chapeau ! Sceneweb
    Laurent Brethome revient à un projet qui lui tient à cœur : Margot, une adaptation du drame de Christopher Marlowe, Massacre à Paris. En grand format, avec panache et adrénaline. Époustouflant ! Les Trois Coups
    Margot : sauvage et sublime ! Le Progrès