Prix Célest’1 – Maquettes – samedi 19 sept. 2020

  • Samedi 19 septembre à 12h – Célestine

Trois notes pour un cerveau

Pauline Hercule / Pierre Germain – Compagnie Germ36

Avec Pauline Hercule, Emmanuel Bigand, Quentin Gibelin, Maguerite Dehors

© Compagnie Germ36

Pour ce spectacle Trois notes pour un cerveau nous nous inspirons du livre La Symphonie neuronale (éd. Belin / septembre 2020) écrit par Barbara Tillmann et Emmanuel Bigand, deux neuroscientifiques qui nous éclairent
de l’effet bénéfique de la musique sur le cerveau du fœtus à la mort. À partir de ces recherches, nous souhaitons raconter, à la manière d’une autofiction, la vie de Pauline Hercule, stimulée par la musique, de son fœtus en passant par toutes les étapes de la vie jusqu’à la fin de son existence en 2071.

Conseil scientifique – Barbara Tillmann | Construction et scénographie – François Dodet | Technicien son – Baptiste Tanne

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 13h – Célestine

Légère Brise Petite Brise Jolie Brise Bonne Brise

Stéphane Rotenberg / Dougal Kemp – Compagnie Korpüscül

Avec Maxime Bonnand, Marion Lechevallier, Ken Malaisé, Clément Pierre, Aurélie Rousselet, Hugo Siclier

© Stéphane Rotenberg

Un marin s’infiltre dans un laboratoire pour rencontrer la tempête qui a coulé son navire. Deux chasseur.se.s de tornades dans le Kansas cherchent l’expérience esthétique absolue. En Bretagne, une femme refuse d’être évacuée alors qu’un ouragan historique va frapper les côtes. Organisée autour de nos « états de tempête », Légère Brise Petite Brise Jolie Brise Bonne Brise est une symphonie théâtrale et musicale en trois mouvements.
La tempête est l’absolu chaotique, elle est donc le parfait support de nos fantasmes et de nos projections. On lui prête tout : une volonté, un corps, un vocabulaire, du sens. Par le texte, la musique et le corps, les interprètes convoquent leurs tempêtes passées et se préparent aux tempêtes à venir.

Regard scénographique – Camille Kuntz | Lumière – Guilhèm Barral

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 14h – Célestine

Un endroit où aller

Gilles Granouillet / Adeline Arias – Compagnie EMA

Avec Stéphane Benazet, Anaïs Harté

© Compagnie Ema

C’est l’histoire d’une rencontre qui répare. Mina parle beaucoup, elle n’arrête pas de parler parce qu’elle a besoin de raconter comment sa vie a basculé quand elle a été licenciée de la Socoba. D’abord un séjour en psychiatrie, elle
y rencontre Sherkan : il vide les poubelles de l’hôpital. Elle elle lui parle, et lui, il lui gratte le dos. Et puis un jour il pose ses valises chez elle, ils essaient de créer leur équilibre, mais un jour il lui dit qu’il veut un bébé, alors elle se
met à éplucher des tonnes de légumes pour nourrir l’enfant qui n’existe pas.

Dramaturge – Élodie Muselle | Lumière – Catherine Reverseau | Régie son – Johan Droit

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 15h – Célestine

Le Cheval de la vie

Lou Chrétien-Février – Compagnie la dernière baleine

Avec Marjorie Efther, Elsa Verdon, Simon Terrenoire, Santiago Montequin, Arthur Amard, Alicia Devidal, Laure Barida, Thibault Villette

Le Cheval de la vie a sans doute quelque chose à voir avec la trentaine, avec ce moment charnière de la vie, où nous avons déjà accompli beaucoup de choses mais où il nous reste encore un bon bout de chemin à faire. C’est la
crise des idéaux, c’est un rendez-vous avec soi-même auquel on décide de se rendre ou non. Nous voyons qu’il y a une mince cloison, mince mais opaque, qui nous sépare de la vie, mais cela ne nous rend pas triste, cela nous fait
seulement inventer un spectacle : huit « acteurs-bruts » en quête de joie et de nécessité se prêtent à un rituel-performance où le jeu devient vite un outil de résistance et d’émancipation.

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 16h – Célestine

Les Fulguré.e.s

Collectif X /Maud Cosset-Chéneau – Collectif X

Avec Maud Cosset-Chéneau, Alicia Devidal, Mélissa Golebiewski, Lucile Paysant

© Maud Cosset-Chéneau

Au départ, un fait divers. En septembre 2017, dans un champ, à Azerailles, Meurthe-et-Moselle, France, la foudre tombe sur un groupe d’une quinzaine de personnes. Tout le monde y survit. Deux ans plus tard, nous lançons une
enquête sensible sur les personnes qui sont touchées par la foudre et les différents corps qui les entourent : corps scientifiques, corps médicaux et, en leur sein, rebouteux.se, aides-soignant.e.s, inventeur.ices en énergie renouvelable, coupeur.se.s de foudre, botanistes, urgentistes, géologues…
En filigrane, et c’est une question centrale du spectacle, il y a la question de l’accession au savoir scientifique. Nous sommes quatre personnes, ayant toujours été désignées comme inaptes scientifiquement, à proposer une conférence scientifique à notre manière, pour tenter d’y comprendre quelque chose, à tout ça.

Collaboration artistique – Mélissa Golebiewski
Avec le soutien des Ateliers Médicis dans le cadre de Création en cours

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 17h – Célestine

corde.raide

debbie tucker green / Caroline Boisson et Vanessa Amaral – Compagnie de l’iris et Compagnie Bleu Gorgone

Avec Vanessa Amaral, Caroline Boisson, Serge Pillot

© Émilie Zeizig

La victime d’un crime atroce est convoquée dans le bureau aseptisé d’une administration pour choisir le châtiment de son agresseur ; c’est la procédure légale. corde.raide est une pièce bouleversante sur la décision d’une femme.
Impossible de demeurer indifférent.e devant ce texte redoutable qui plonge acteur.rices et spectateur.rices dans le jeu haletant et singulier imaginé par debbie tucker green, dramaturge incontournable du théâtre anglo-saxon
d’aujourd’hui.

Collaboration artistique – Yann Mercier | Création lumière – Élisabeth Clément | Création son – Guilhèm Barral | Création costume – Éric Chambon
Traduit de l’anglais par Emmanuel Gaillot, Blandine Pélissier et Kelly Rivière éditions Théâtrales
Texte lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2019, prix domaine étranger (Angleterre)

Réserver


  • Samedi 19 septembre à 18h – Célestine

Fr#agments

Maja Dekleva-Lapajne, Mats Karlsson et Matthieu Loos
Collaboration artistique – Arthur Fourcade – Compagnie Combatsabsurdes

Avec Maja Dekleva-Lapajne, Mats Karlsson et Matthieu Loos

© Albrecht Dürer

Trois odyssées ébranlent les survivances du passé : en 1943, Werner Karlsson quitta Stockholm pour surveiller la frontière norvégienne du Värmland. En 2020, son fils Mats Karlsson emprunte le même chemin. En 1944, Marija
Gregorc fut déportée de Divača (Slovénie) à Auschwitz. Sa petite-fille Maja Dekleva Lapajne poursuit aujourd’hui sa route. En 1944, Charles Loos quitta Strasbourg pour rejoindre le front russe à Skuodas (Lettonie). Son petit neveu Matthieu Loos emprunte aujourd’hui la même route. Dans trois odyssées, trois artistes européens retrouvent les sentiers de leurs aïeux. Ils y récoltent une matière sensible, nourrie de leurs rencontres et des découvertes qu’ils y font, ravivant des parties d’eux-mêmes ensommeillées.
Fr#gments met en rapport ces trois expériences, tâchant de percevoir ce qui nous y (réconci)lie.

Lumière – Mikaël Gorce | Scénographie – Rodrigue Glombard | Coordination du projet Fragments.Theater – Amélia Boyet

Réserver