Reportages, podcasts, photos… La création continue.

La création continue

Le Théâtre est toujours fermé au public, mais les artistes sont bien présents sur le plateau pour répéter et créer des spectacles en attendant de pouvoir vous les présenter. D’ici-là, nous vous proposons de partager des moments intimes de créations.
Reportages, podcasts, entretiens, photographies, lectures… Voici quelques traces de ces instants qui ne remplacent pas le spectacle vivant vécu ensemble et au présent, mais qui peuvent éclairer l’univers et le travail essentiel de ces artistes.

Alors sans plus attendre, riez, ouvrez vos yeux et tendez vos oreilles…


SUREXPOSITION (Patrick Dewaere)

De Marion Aubert
Mise en scène Julien Rocha – compagnie Le Souffleur de verre

I EN CRÉATION – film
Reportage autour de Surexpositions (Patrick Dewaere) de Marion Aubert, mis en scène par Julien Rocha en février 2021.

I EN ÉCOUTE – podcast
Dans ce nouvel épisode, le metteur en scène et l’autrice nous racontent la genèse de cette pièce chorale sur les regards qui ont façonné Patrick Dewaere et ceux qui ont déterminé une époque. Du Café de la Gare à Série Noire en passant par Les Valseuses, redécouvrez Patrick Dewaere à travers celles et ceux qui l’ont regardé. Bonne écoute !


ANA

[Prix Célest’1 2019 – section Maquettes]

D’après À nos amours, film de Maurice Pialat et Les filles du Faubourg, scénario de Arlette Langmann
Mise en scène Laurent Ziserman Compagnie Panier-Piano

I EN COULISSES – film
Partagez un instant de travail autour d’un arrosoir avec les artistes qui échangent, débattent, expérimentent… Une touche d’humour est au rendez-vous avec ce moment inédit de répétition.  

I EN ÉCOUTE – podcast
Dans ce nouvel épisode, le metteur en scène Laurent Ziserman raconte l’écriture de ce huis-clos familial intense et physique inspiré du film culte de Maurice Pialat À nos amours. Du cinéma au théâtre ou du théâtre au cinéma, retrouvez les passions de Suzanne et de sa famille sur les planches. Action !

I EN LECTURE – extrait
Suzanne – Mais qu’est-ce-que t’imagines, toi ? Il faut attendre la nuit pour faire le mal ? Tu me laisses libre toute la journée et puis à huit heures, j’ai plus le droit de rien faire ?
Extrait du scénario du film À nos amours, de Maurice Pialat – 1983.
I POUR ALLER PLUS LOIN
Accéder à la page du spectacle

LA TERRE SE RÉVOLTE

De Sara Llorca, Omar Youssef Souleimane, Guillaume Clayssen
Mise en scène Sara Llorca Compagnie du Hasard Objectif

I EN CRÉATION – film
À travers des entretiens, des instants volés de répétition, ou des extraits de pièce, ce reportage illustre le parcours atypique d’une création en cette période d’épidémie, une bulle dans laquelle les artistes se retrouvent par la force des choses. 

I EN LECTURE – extrait
Je suis étranger c’est vrai, exilé c’est vrai, mais ici c’est… Ici, je vis. Quel est mon véritable pays ? Je ne sais plus. J’ai changé. Tout ce que j’ai connu là-bas n’existe plus. Je suis un autre. Je risque d’être un exilé partout et pour toute ma vie. Je crie « Horia » ! « Horia » pour le peuple syrien, pour mes frères que j’ai abandonnés. Je crie « Horia »…
Extrait de La Terre se révolte.

I EN ÉCOUTE – podcast
Dans ce deuxième épisode, la metteuse en scène Sara Llorca nous invite à un voyage philosophique entre Orient et Occident et partage avec nous les étapes de l’écriture de son spectacle La Terre se révolte.

I POUR ALLER PLUS LOIN
Accéder à la page du spectacle

IVRES

De Ivan Viripaev
Mise en scène Ambre Kahan
Traduction Ambre Kahan et Anna Ivantchik 

I EN CRÉATION – film
Répétitions, témoignages, confidences… En création est un reportage, une immersion totale, poignante, au cœur du travail de création par temps de crise sanitaire. Ambre Kahan et son équipe, délivrent des témoignages sensibles de leur temps de résidence aux Célestins, alors que le second confinement commence.

I EN ÉCOUTE – podcast
À travers leur regard si singulier, les artistes en création partagent une lecture intime des pièces qu’ils mettent en scène. Dans ce premier épisode, Ambre Kahan nous invite à tenir debout dans l’univers de Ivres.

I EN LECTURE – extrait
En fait, l’amour, c’est la vie elle-même. Si tu aimes tu vis, si tu n’aimes pas, tu dors et tu vis dans la merde. Le monde est toujours tel qu’il est, ce qui importe c’est de savoir aimer ou pas. Peu importe comment est le monde, la seule chose qui compte, c’est que tu saches aimer. Peu importe comment est la vie, la seule chose qui compte, c’est l’amour. Y’a que l’amour qui compte, rien d’autre. Si tu aimes, tu vis et si tu n’aimes pas t’es juste un putain de morceau de polystyrène de merde, c’est tout.

Extrait de Ivres de Ivan Viripaev, traduit par Ambre Kahan et Anna Ivantchik. Le texte est disponible sous le titre Les Enivrés dans la traduction de Tania Moguilevskaia et Gilles Morel, publié aux Éditions Les Solitaires Intempestifs.

I EN COULISSES – vidéo
 « En coulisses » avec l’équipe d’Ambre Kahan, vous propose un condensé des étapes de création et des émotions qui s’en dégagent. Répétition, anecdotes, quotidien de résidence, répliques… sont à découvrir dans cette courte vidéo.

I POUR ALLER PLUS LOIN
Accéder à la page du spectacle