Les Célestins intègrent la Route des théâtres historiques de France

Les Célestins comptent parmi les 12 théâtres emblématiques de la Route des théâtres historiques de France

Mettre en valeur le patrimoine que représentent les théâtres historiques et donner au public la possibilité de les découvrir en dehors des représentations, telles sont les missions du projet « La Route des théâtres historiques de France » ouverte officiellement depuis le 27 mars 2017. Cette route française s’inscrit dans le cadre du projet de la « Route européenne des théâtres historiques » initié en 2012 par Perspectiv (Association des Théâtres Historiques d’Europe), avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne. La Route des théâtres historiques de France rassemble 12 théâtres emblématiques de la richesse et de la diversité du patrimoine théâtral hexagonal.

Les Célestins, 200 ans d’histoire théâtrale. Le Théâtre des Célestins a été édifié en 1792 sur le terrain d’un ancien couvent dont il porte le nom. Marqué par plusieurs incendies et reconstructions à la fin du 19e siècle, et entièrement rénové en 2005, il affiche la splendeur originelle du bâtiment signé Gaspard André en 1881 avec sa célèbre salle à l’italienne. Pièces classiques, vaudevilles, opérettes et music-hall s’y sont joués jusqu’au milieu du 20e siècle. Le Théâtre des Célestins s’affirme aujourd’hui comme une maison de création et de production offrant au public une programmation théâtrale d‘excellence qui allie grandes œuvres du répertoire et créations contemporaines.

Ouverture de la Route des théâtres historiques de France

En 2012, naissait un vaste projet européen ayant pour but la mise en valeur de l’extraordinaire patrimoine que représentent les théâtres historiques d’Europe. Initié par Perspectiv (Association des Théâtres  Historiques d’Europe) et avec le soutien du Programme Culture de l’Union Européenne, ce projet a permis l’ouverture de divers circuits offrant au public la possibilité de découvrir de nombreuses merveilles théâtrales aux quatre coins du continent. Exploitant l’un des plus beaux théâtres européens ouverts aux visites et ayant récemment éclairé son histoire par la reconstitution de ses éphémérides, l’Opéra National de Bordeaux a ainsi été sollicité pour coordonner la création de la Route de France. Après un an et demi de travail — piloté par Laurent Croizier, directeur adjoint du développement et de la communication de l’Opéra National de Bordeaux et manager de la Route de France —  les 12 théâtres retenus pour intégrer cette route sont les suivants :

Opéra National de Paris -­ Palais Garnier (Paris),
Théâtre du Châtelet (Paris),
Théâtre du Ranelagh (Paris),
Odéon -­ Théâtre de l’Europe (Paris),
Théâtre Montansier (Versailles),
Théâtre Impérial du château de Fontainebleau (Fontainebleau),
Théâtre du Peuple -­ Maurice Pottecher (Bussang),
Théâtre des marionnettes chez George Sand (Nohant),
Petit Théâtre du Château de la Verrerie (Le Creusot),
Théâtre des Célestins (Lyon),
Opéra National de Bordeaux -­ Grand-­Théâtre (Bordeaux),
Théâtre de Pézenas (Pézenas)

Découvrir les Célestins

Dès le mois de septembre des visites seront programmées les samedis à 10h30.
Conduites par des guides passionnés, elles offriront un voyage au sein d’un des plus beaux théâtres à l’italienne d’Europe. De la Grande salle rouge et or à la Célestine, en passant par le foyer du public et le foyer des artistes, le parcours retrace l’histoire du bâtiment et révèle l’envers du décor de cette grande institution.

Découvrez les 12 théâtres de La Route des théâtres historiques de France