Actualité de Claudia Stavisky

Un premier trimestre 2019 intense se profile pour Claudia Stavisky, directrice des Célestins, avec la poursuite d’un projet pédagogique à échelle régionale, une reprise et deux créations.

C’est d’abord à Paris, au Théâtre des Bouffes Parisiens, qu’elle accompagne l’équipe de Rabbit Hole dans la suite de sa tournée hexagonale. Créé en novembre 2017 et repris aux Célestins en octobre 2018, le spectacle, à l’affiche des Bouffes Parisiens depuis le 17 janvier pour une soixantaine de dates, entame sa 2e saison. Avec sur le plateau : Julie Gayet, Patrick Catalifo, Christiane Cohendy, Lolita Chammah et Renan Prévot.

Claudia Stavisky sera ensuite en Chine, fin février début mars, afin de commencer les premières répétitions de Skylight, du Britannique David Hare, au Shanghai Dramatic Arts Center (SDAC). Une création qui aura lieu en juin 2019, avec les acteurs chinois de la troupe nationale. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du programme de développement du SDAC, dont le but est d’associer des metteurs en scène européens à ce théâtre national fondé en 1995. On se rappelle que Claudia Stavisky avait déjà été sollicitée en 2015 pour adapter en chinois Blackbird de David Harrower, créé en 2008 aux Célestins.

Puis elle enchaînera en mars à Paris avec les répétitions de La Place Royale, créé le 9 mai prochain aux Célestins. Cette pièce de Corneille, écrite en 1634 et rédigée en alexandrins, Claudia Stavisky projette de la monter depuis 2002. La Place Royale parle des premiers émois amoureux chez les jeunes gens ; une thématique presque anthropologique, totalement universelle et résolument moderne. « C’est ce débordement d’émotions qui m’intéresse et que je veux approfondir. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de réunir une troupe de très jeunes acteurs, qui ont entre 20 et 25 ans. » La metteure en scène avoue plonger aujourd’hui dans les œuvres classiques avec autant de liberté et d’excitation que lorsqu’elle travaille sur des textes contemporains.

Claudia Stavisky a également une actualité « hors spectacle », avec ÔParleurs projet pédagogique d’initiation à l’éloquence (rhétorique) qui implique huit établissements de la Région. D’octobre 2018 à début janvier 2019, elle a animé des ateliers auprès des classes participantes. La restitution de ce travail avec les élèves aura lieu le 4 avril prochain en Grande salle et en public.